Comment peindre avec un compresseur ?

peindre avec compresseur

Si les rouleaux et pinceaux sont utilisés lors des activités de peinture, il n’en demeure pas moins qu’ils vous font perdre un peu de temps. Pour vous faciliter la tâche et peindre en un temps record, vous pouvez utiliser un compresseur.

Que vous soyez un professionnel ou un amateur, il vous aidera à réaliser facilement cette tâche. Voici quelques conseils qui vous aideront à réaliser vos travaux de peinture !

Pourquoi utiliser un compresseur pour la peinture ?

Parce que certains objets ne se peignent pas bien au rouleau et au pinceau, le compresseur devient un outil indispensable pour vous aider dans certaines situation. Il vous sera par exemple plus facile de poser des peintures sur des chaises de patio, un garde-corps ou encore des portes persiennes, à l’aide d’un compresseur plutôt qu’avec tout autre équipement.

De plus, les pinceaux et rouleaux laissent parfois des traces, ce qui n’est pas le cas du compresseur qui projette la peinture. Il vous permettra d’effectuer des travaux uniformes ; son rendu est sans défaut et parfaitement lisse. Ce n’est pas pour rien que les professionnels de la carrosserie l’utilisent pour peindre les véhicules.

Des défauts de peinture avec l’appareil ?

Le compresseur ne dispose pas de gros défauts pour l’exécution de vos tâches de peinture. Il peut cependant arriver que l’engin émette des projections avec une grande force, et que celles-ci salissent les alentours.

C’est pourquoi, il est généralement recommandé de peindre dans un atelier, garage, ou alors, à l’extérieur de la maison. Vous éviterez ainsi d’en mettre partout, où vous ne voulez pas laisser des taches ! Vous pourrez même construire un petit abri, à base de baguettes de bois et du papier plastique, pour diminuer les risques de tacheter vos espaces !

Le matériel à avoir

Avant d’utiliser un compresseur pour effectuer vos travaux de peinture, il est important de vous munir des bons matériaux. Vous assurerez ainsi votre sécurité pendant l’activité. N’hésitez pas à vous procurer :

  • Une paire de gants
  • Une peinture ou apprêt
  • Un compresseur 100 l minimum
  • Un pistolet à peinture
  • Des lunettes de protection
  • Un tuyau à haute pression avec embout de fixation pour le compresseur et le pistolet
  • Un masque simple ou un masque à cartouche.

Une fois muni du bon équipement, vous n’aurez aucune difficulté à effectuer votre travail en toute sécurité.

Les différentes étapes pour peindre au compresseur

Compresseur-peintureAvant de commencer votre peinture au compresseur, vous devez vous vêtir de tous vos équipements de sécurité, parmi ceux que nous avons mentionnés un peu plus haut : casque, lunette, gants, etc. Cela vous permettra d’éviter des accidents ou blessures.

Si vous utilisez un compresseur qui ne possède pas de pistolet, alors, connectez le second au premier, en prenant soin d’utiliser les régulateurs appropriés et les raccords de tuyaux à haute pression adaptés. Bien évidemment, vous devrez également le soin de vérifier la quantité d’air de votre appareil, et vous assurez qu’il est capable de délivrer le niveau requis.

La prochaine étape consiste à suivre toutes les instructions qui se trouvent sur l’emballage. Elles vous guideront dans le mélange de primaire ou de peinture avec le solvant, pour obtenir la consistance adéquate. Selon le pistolet que vous utilisez, le type d’apprêt ou de peinture, ou encore la taille de la buse, vous saurez ajuster le bon ratio de peinture et de solvant.

Pour effectivement peindre, il est recommandé d’utiliser la plus petite buse de sortie. Elle vous permettra d’avoir une finition uniforme et lisse. N’hésitez pas également à effectuer des mouvements uniformes pour un meilleur rendu. Attendez le séchage de la première couche, avant d’en rajouter si vous trouvez qu’elle n’est pas suffisante.

Comment choisir la peinture à utiliser pour son compresseur ?

Choisir-sa-peintureLa bonne peinture est déterminée sur la base d’un indice de recouvrement. Pour vérifier sa qualité, il vous suffira simplement de prendre connaissance de son dosage en dioxyde de titane, en latex, ainsi qu’aux résidus secs que celle-ci laisse sur les murs.

Par ailleurs, la durée de vie d’une bonne peinture pour compresseur est de 6 ans, et de 3 ans pour celle de grande distribution.

Peindre avec un compresseur n’est pas une tâche difficile à effectuer. En prenant le soin de respecter toutes les directives que nous vous avons énoncé ici, vous arriverez à réaliser votre peinture en un laps de temps. N’hésitez pas, toutefois, à vous rassurer que l’appareil que vous utilisez dispose d’une bonne pression en air, pour vous faciliter le travail !

Laisser un commentaire